[PNG] FFV_EFV

Grèce 2007

Les délices de Corfou

 

Quel beau programme que de voguer d’île en île au gré du vent (un peu trop paresseux le matin) dans cette région remplie d’histoire et de légendes. Chacun avait, bien sûr !, relu l’Iliade et l’Odyssée dans le texte, avant de partir, pour s’imprégner de l’atmosphère et vivre plus intensément ce périple légendaire…

 

Corfou, joyau des îles Ioniennes où, après les Corinthiens qui s’établirent sur l’île au 8 ème siecle av. J.C., se sont succédées tant de civilisations depuis les Grecs et les Byzantins jusqu’aux Vénitiens et enfin les Britanniques au XIX ème , sans oublier, bien sûr, Bonaparte qui en 1797 s’empara des Iles Ioniennes… Corfou avec son vieux fort au pied duquel Samoa est amarré dans le charmant petit port ou plutôt Club nautique de Mandraki. Corfou avec sa vieille ville aux ruelles sinueuses, ses petites églises, son Esplanade avec ses élégantes arcades du Liston construites à l’image de la rue de Rivoli sous la direction du père de Ferdinand de Lesseps ! 

Une petite nav et l’on se retrouve à Paxos et ses mouillages tranquilles ( d’ailleurs le nom viendrait peut-être du latin « pax », la paix ! Pas étonnant ) : Lakka au nord, un petit bijou aux eaux de lagon, Mongonisi au sud.

Puis l’île de Leucade et Lefkas dont l’entrée n’est visible que lorsque l’on s’en approche. A présent le chenal d’entrée de port est bien balisé, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années ! Passage du pont tournant pour continuer le chenal et arriver à Lefkas.

 

Sortie sud par le canal au sud de Lefkas , paisible mais un peu tristounet à mon goût, demi tour rapide dans la baie Tranquille qui ne mérite pas son nom, trop fréquentée, un petit tour du côté de Scorpios, autre « légende » moderne cette fois et nous jetons l’ancre dans la baie de Limania sur Ithaque (juste avant le charmant petit port préservé de Frikes et ses deux moulins) où nous savourons le plaisir d’être presque seuls (un autre petit bateau ancien ) devant la plage et ses oliviers. Une escale dans une baie au sud de l’île de Pedaghi sur la côte SE d’Ithaque et à Andreas avant de remonter le Canal d’Ithaque jusque Fiscardo au nord . Si le site est joli, le port de Fiscardo est beaucoup trop touristique à mon goût et l’abondance de restaurants et de terrasses me font fuir. Nous retournons à Frikes et ses moulins,qui avait plu à tous. Je vous recommande un joli mouillage paisible, Kapali, au nord de Meganisi, une sorte de lac intérieur presque fermé ( le mieux est de mouiller sur ancre avec aussières à terre).

J’ai du oublier de nombreux autres mouillages, il y en a tellement, Atoko etc…etc…

 

Hélas la fin de cette croisière facile au milieu d’ îles verdoyantes, sauvages et préservées, approche et après un dernier arrêt dans l’anse du chantier naval de Preveza où nous sommes seuls à admirer un superbe coucher de soleil, un mouillage entre les îles de Mourtos, un autre à Mongonisi au sud de Paxos, puis Lakka dont nous ne nous lassons pas, nous rejoignons l’adorable petit port de Mandraki sous la protection des murailles de la Vieille Citadelle .

Licence
Mot de passe

[JPG] FFV_RHA 

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.6